Subscribe to RSS - social robotics

social robotics

Finance PRES de Grenoble – CNRS | 2013

ACCROSH est un projet de robotique sociale humanoïde. Ce champ de recherche considère que les robots sont voués à évoluer au sein de communautés humaines et que les tâches collaboratives dans lesquelles ils s’impliquent nécessitent des compétences sociales et cognitives avancées. Notre stratégie de recherche originale vise à « doter » d’abord un ensemble de robots humanoïdes de compétences sociales par télé-opération immersive (beaming) ; puis de faire l’analyse des traces d’Interaction Homme-Robot ainsi obtenues afin de progresser vers la gestion par le robot des boucles de perception-décision-action gérées initialement par le téléopérateur. Notre consortium pluridisciplinaire (STIC et SHS) propose de mettre en place une plateforme d’expérimentation et de réaliser une étude psychosociale des ressentis et comportements d’un panel de personnes ; de comparer les facteurs d’acceptabilité de l’interaction supervisée par beaming (baseline) d’une part, et par comportements autonomes d’autre part ; d’identifier les facteurs d’acceptabilité de ces robots.

Finance SFR INNOVACS | 2012 - 2013

A l’heure d’aujourd’hui, l’immense majorité des robots en service est conçu pour des applications industrielles ou militaires et représentait en 2009, un marché de 18 milliards de dollars.  La robotique personnelle et de service qui représente aujourd’hui un marché moindre, est amenée à se développer rapidement. Début 2012, le PIPAME (Pôle Interministériel de Prospective et d’Anticipation des Mutations Economiques) a réalisé une étude prospective intitulée « le développement industriel futur de la robotique personnelle et de service en France » qui estime que le marché devrait doubler entre 2010 et 2015. Certains de ces robots commencent à rentrer dans nos vies quotidiennes et savent réaliser des tâches simples (par exemple, les robots aspirateur ou encore les robots-tondeuse à gazon).

Les robots qui nous intéressent dans ce projet sont des robots plus complexes que nous appelons robots socio-cognitifs et qui présentent certaines caractéristiques de l’humain (dialogue, raisonnement, affects etc.) Ce sont des robots à usage domestique et/ou de divertissement. On parle également de robots compagnons. Citons un exemple parmi bien d’autres, le robot humanoïde Asimo de Honda au Japon qui joue avec des enfants. Le robot Paro est un phoque en peluche qui a été utilisé avec succès pour des personnes âgées dans les maisons de retraite et pour des enfants en milieu hospitalier.