MoCa: My Little Artificial Companions World

Printer-friendly versionPDF version

Finance ANR | 2012 - 2016

L’une des tendances des vingt dernières années est la multiplication du nombre de dispositifs numériques utilisés dans le cadre de notre vie quotidienne ; cette dynamique, selon les études de prospective, va continuer à s’accélérer. Mais qu’il s’agisse de terminaux personnels multimédia, toujours plus sophistiqués, intégrant de plus en plus de capteurs, interconnectés, offrant des interfaces intuitives et multimodales de type personnages virtuels ou bien de robots domestiques spécialisés pour des tâches de surveillance ou de nettoyage, le constat est toujours le même : ces objets ne répondent que partiellement aux attentes des usagers. En effet, tous ces dispositifs ne disposent pas encore de la capacité à établir une relation avec l’usager, alors que cette capacité est considérée comme le facteur clé pour apporter une valeur ajoutée significative dans la vie de tous les jours. Là où, dans l’histoire, l’outil est une extension de la main de l’homme, le collectif de dispositifs numériques modernes qu’utilise l’homme doit former une véritable extension de lui-même dans le monde qui l’entoure. Pour se faire, il doit pouvoir utiliser ce collectif, qui évolue sans cesse, comme une entité artificielle unique s’incarnant dans chacun des différents dispositifs. De la relation créée avec cette entité naîtra un compagnon artificiel qui devra être fiable, juste, altruiste, sûre, rapide, crédible et empathique.

Le projet « MoCA » est un projet de recherche fondamentale qui se focalisera sur l’étude des compagnons artificiels (personnages virtuels et robots personnels) et de leur valeur pour des usagers dans des situations de la vie de tous les jours. Les compagnons artificiels sont des systèmes interactifs intelligents destinés à entretenir une relation à long terme privilégiée avec l’usager. Pour appréhender au mieux les concepts de relation, de valeur, de personnalité, et de plasticité des compagnons, quatre laboratoires de recherche en informatique aux compétences complémentaires (Lab-STICC, LIMSI, LTCI et LIG) ainsi que des expertises en plans d’expérimentation et psychologie seront mobilisées.

Le projet « MoCA » est original et novateur pour plusieurs raisons:

  • Le concept de compagnon artificiel et la relation Humain-Compagnon seront approfondis et enrichis, en particulier grâce à la notion de personnalité
  • Les représentants des communautés travaillant sur les robots cognitifs et affectifs, les personnages virtuels, les systèmes multi-agents et les interfaces homme-machine travailleront en synergie
  • Le  collectif de compagnons artificiels englobe des robots et des personnages virtuels ; c’est ce collectif qui forme le « petit monde de compagnons » dédié à un usager. Seul un collectif de compagnons connectés et interopérables est capable de garantir la permanence de l’accès au service de compagnonnage dans les situations de nomadisme
  • La mise en œuvre des personnalités et comportements sur des dispositifs variés unitaires mais aussi dans le cadre d’un collectif ajoute un enjeu technologique
  • L’approche retenue est expérimentale, avec un scénario d’usage de la vie quotidienne et plusieurs expérimentations à grande échelle. Le scénario choisi est celui de l’accompagnement (encouragement, soutien affectif, surveillance, etc.) des enfants à leur domicile.
  • L’enjeu sociétal adressé est celui de l’amélioration de la qualité de la vie

Le projet, d’une durée de 42 mois, est organisé en cinq grandes tâches : une tâche (T1) de cadrage du projet et de recueil des premières exigences utilisateurs; une tâche (T2) pour les concepts et modèles de personnalité, de comportements et de plasticité des compagnons ; une tâche (T3) pour le développement de plusieurs démonstrateurs et d’un prototype de « petit monde » et enfin une tâche (T4) pour l’expérimentation et l’évaluation à grande échelle des différents démonstrateurs et du prototype réalisés. Ces quatre tâches principales sont complétées par une tâche (T0) dédiée à la coordination, à la valorisation du projet et de ses résultats.